Dans son courrier, le président de la fédération des parents d’élèves des établissements d’enseignement français à l’étranger, évoque les risques de « naufrage » du réseau.

Pour François Normant, « l’Etat français doit mettre en place un plan d’urgence avec le versement d’une aide exceptionnelle à l’AEFE, afin de lui donner les moyens de prendre les mesures nécessaires pour éviter l’effondrement du réseau« .

le Président de la FAPEE demande au directeur de l’AEFE « d’évaluer le montant de l’aide d’urgence permettant de sauver le réseau, sans perte de familles, sans fermeture d’établissements« .

Nous avons pu joindre François Normant, qui nous en parle.

On l’écoute